DINANT - Autour et Alentours - Foy-Notre-Dame - Vêves - Celles

La périphérie de Dinant est riche en patrimoine culturel. Trois monuments sont particulièrement dignes d’intérêt : l’église de Foy-Notre-Dame, le château de Vêves, et l’église Saint-Hadelin de Celles-lès-Dinant.

L’église de Foy-Notre-Dame

  

A quelques kilomètres de Dinant s’élève un oratoire dominant les collines : c’est l’église de Foix-Notre-Dame construite en 1624 pour rappeler la découverte, dans un tronc d’arbre, d’une petite statue de la vierge.

Les nombreux miracles qui s’en suivent attirent - jusqu’à nos jours - de nombreux pèlerins…

    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

 

Le plafond de l’église est composé de caissons de chêne, encadrant 145 peintures des Frères Stilmant. Le chœur et ses trois autels baroques sont pleins de charme. A remarquer aussi à l’extérieur le petit calvaire baroque de 1633.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le Château de Vêves

 

Pépin de Herstal, arrière-grand-père de Charlemagne, aurait installé une « villa » à la fin du 7e siècle sur le site. Au fil des siècles celle-ci se transforme en forteresse féodale. De forme pentagonale, flanqué de 6 tours coiffées en poivrière entourant une cour intérieure, le château de Vêves est un beau spécimen d’architecture militaire du 14e siècle.

L’Eglise Saint-Hadelin de Celles-lès-Dinant

Sœur Jumelle de l’église primitive de Hastière-par-delà,  Saint-Hadelin est l’exemple type des églises mosanes du 11e siècle caractérisées par un plan basilical à transept bas garni d’absidioles en cul de four ; le chœur voûté en berceau s’achève par une abside en cul de four. A l’ouest, une forte tour renforcée d’une voûte d’arête au premier étage et deux tours escaliers à l’extérieur, assure la défense. L’église possède deux cryptes, l’une sous le chœur et l’autre sous la tour. Comme dans les églises germaniques, le plafond est en bois. La décoration extérieure est réalisée par des bandes lombardes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nef centrale.  La crypte est sous le chœur.

Fonds baptismaux de type mosan du XVI° siècle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×