GODINNE - commune d'Yvoir

Sur la rive droite, dans une boucle de la Meuse, le village de Godinne s'étale en pente douce face au versant abrupt du " panorama des 7 Meuses "ainsi  appelé car on peut y voir 7 méandres de la Meuse. 

 

Le site mérite l'intérêt par le regroupement remarquable au bord du fleuve, de l'église, du château et d'une grosse ferme. Le reste du village, en pierre calcaire, grès et brique, se structure autour du chemin de fer qui le coupe en deux. Des cliniques universitaires se développent sur le plateau de Mont qui domine la Meuse.

L'Eglise, le Château (maison du Bailly) et la Ferme.

Rampe d'accès à la Meuse. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis les années 1970,  Les îles de Godinne sont une réserve naturelle ornithologique.

 

L’église paroissiale Saint-Pierre est étroitement imbriquée dans les constructions du château.
Elle est construite sur un plan carré et présente une grande variété de styles, depuis le roman jusqu'à nos jours.
Un petit cimetière y est attenant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  


 

La « vieille ferme » est un ensemble clôturé en moellons calcaire, grès, pierre de taille et brique datant du XVIIe siècle.

 Un porche permet d’accéder à la cour.

 
 Porche d'entrée de la "vieille ferme", rue du Prieuré 1.

 

 

 la cour intérieure de la" vieille ferme et le logis seigneurial.

 

"

 


 

Château de Godinne, rue du Prieuré, 2.

Le château, appelé « prieuré » est une demeure construite probablement par Henry de Wieldre (1501-v.1581) prévôt de Poilvache et "fondateur" de l'Eglise.
Il est réaménagé, au goût du jour, au 18e siècle et 19e siècle. Le château se distingue par son pignon à gradins. lI fut la résidence des seigneurs de Godinne, dont on retrouve les blasons en divers endroits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Armoiries des Mesnil de Wolkrange (XVIIIè)

  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×