NAMUR - une ville - un site

 

 

 

 

La ville de Namur s’est développée sous le couvert de sa citadelle, vaste éperon rocheux de plan triangulaire au pied duquel la Meuse et la Sambre se marient.

 

                                 Au confluent, une petite plaine appelée le Grognon,   est la bourgade romaine, mérovingienne, carolingienne.

Le 11e siècle voit l’essor de l ‘Occident.

La charrue, le collier d’épaule… permettent de quadrupler les rendements agricoles.Le commerce se développe. Des marchés, bientôt protégés par des murailles, naissent aux endroits stratégiques… C’est la naissance et le développement de nos villes.

 

 

 

Vestiges de la troisième enceinte médiévale ( XII°-XV°s.) de Namur

 

Tour Marie Spilar (1388-1390). Oubliée car noyée dans un ilot d'habitations, le bombardement américain du 18 août 1944 la fit resurgir au milieu des ruines des maisons.

 

Le Beffroi

  Au bout de la place d'arme, derrière le batiment de l'ancienne chambre du commerce émerge l'ancienne tour Saint Jacques, solide construction circulaire en calcaire construite en 1388 plus haute de deux étages. Après l'incendie de la collégiale Saint-Pierre-au Château lors du siège de 1745, elle devint  officiellement le beffroi de Namur. Depuis le XVI°s, elle était appelée "Cloche-Porte" car c'est à partir d'elle que l'on annonçait l'ouverture  et la fermeture des portes de la ville.

 

Tour Baduelle 
dite aussi tour de la monnaie, en pierre calcaire, laisse penséequ'elle daterait vraisemblablement du 13°siècle. Elle était primitivement ouverte à la gorge.

 

  Namur, à l’étroit dans son site séculaire, déborde, franchit la Sambre, longe la Meuse sur la rive gauche

( La rive droite - Jambes - étant liégeoise). Encouragée par les autorités, elle se développe pour atteindre sa pleine expansion au 15e siècle. Il faudra attendre le 19e pour qu’elle connaisse une seconde expansion et 1976 pour qu’elle devienne – par le regroupement de 25 communes – l’entité administrative de 107.000 habitants que nous connaissons actuellement.

 

Gravure de Franz  Hogenberg montrant Namur dans ses deux enceintes du XVI°siècle.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site